Articles

Site web : les grandes tendances 2017 du webdesign

Le webdesign de votre site Web est au cœur de votre image digitale, il se doit d’évoluer et de s’adapter au mieux pour assurer la meilleure expérience utilisateur.

N’hésitez pas à nous contacter pour dynamiser votre site Internet…

Les tendances du webdesign sont comme les modes vestimentaires : elles vont et viennent, se transforment, disparaissent pour mieux revenir quelques années plus tard. Mais elles ont un impact encore plus fort, car ces grandes lignes dessinent le web tel que les développeurs et designers l’imaginent, et surtout tel que des centaines de millions d’utilisateurs le pratiquent au jour le jour. Voici donc les grandes tendances du webdesign en 2017 que vous devrez adopter pour votre propre site web !

Un site web tout en verticalité

La verticalité est une constante du webdesign depuis plusieurs années, et les internautes ont pris l’habitude de faire glisser leur doigt sur la molette de leur souris (ou de jouer avec la barre de scrolling) pour naviguer le long d’un contenu disposé par étages. C’est d’ailleurs sur ce principe que fonctionne l’effet Parallaxe – tellement à la mode qu’il finit par être partout.

Lire l’article complet…

Source : Siècle DIGITAL

PrestaShop 1.7 : les questions qui se posent

Une version majeure de Prestashop vient de sortir. Il s’agit d’une refonte en profondeur du célèbre CMS de boutique en ligne. Comme toute version majeure, la version actuelle restera supportée pendant deux ans, mais il est tout de même temps de préparer la migration.

Car il s’agit bien d’une migration et non d’une simple mise à jour. L’apparence de votre boutique (le thème) devra être revu. L’occasion de donner un coup de jeune à votre boutique en ligne ?

N’hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement et une évolution en douceur, sans douleurs pour votre chiffre d’affaire et vos clients…

Prestashop 1.7Quelle nouvelle ! PrestaShop lance PrestaShop 1.7, la toute dernière version du logiciel. Elle a pu être développée grâce aux retours des utilisateurs ces

dernières années.

Plus de 250 000 boutiques en ligne vendent avec PrestaShop aujourd’hui. Qu’y a-t-il à savoir pour ces marchands ?

 

1. Ma boutique tourne avec une version antérieure (1.4, 1.5, 1.6), dois-je obligatoirement la migrer vers la 1.7 dès maintenant ?

La réponse est bien entendu non. Votre boutique actuelle continuera de fonctionner comme avant, et rien ne presse — surtout avec vos préparatifs pour les fêtes de fin d’année et les soldes d’hiver.

Si vous souhaitez adopter la version 1.7, gardez en tête qu’il s’agit d’une version majeure de PrestaShop, et donc que la mise à jour nécessitera de prendre des précautions, voire d’être accompagné.

Notamment, du fait de la réécriture du système de template, votre thème devra être soit changé, soit entièrement réécrit. De la même manière, vos modules devront être scrupuleusement vérifiés, et sans aucun doute adaptés (au moins au niveau du design).

De fait, voyez la mise à jour vers la 1.7 comme un vrai projet, qui pourra vous prendre plusieurs jours de préparation avant de migrer vos données elles-mêmes.

Lire l’article complet…

Source : Blog eCommerce

C’est officiel, l’internet mobile supplante le fixe

Ça y est, depuis le temps que que l’internet mobile progresse et que Google favorise le référencement des sites “mobile friendly”, il est de plus en plus important que votre site soit Responsive ! Vos clients consultent votre site web d’abord avec un smartphone ou une tablette !!! Soyez compatible avec tous les formats… Contactez-nous pour vos projets de mise en conformité ou de nouvelle vitrine digitale.

Selon l’étude publiée cette semaine par l’éditeur d’outils de mesure de l’audience Statcounter, la majorité des consultations du net a désormais lieu sur les smartphones et les tablettes plutôt que sur les PC.

Cela fait des années que l’on annonce que l’internet mobile va supplanter le fixe. Cette fois, c’est officiel. Selon l’étude publiée cette semaine par l’éditeur d’outils de mesure de l’audience Statcounter, qui surveille cette donnée fondamentale depuis huit ans, la majorité des consultations du net a désormais lieu sur les smartphones et les tablettes plutôt que sur les PC.

La bascule a eu lieu au mois d’octobre: l’accès au réseau des réseaux via les terminaux mobiles y a représenté 51,3% des connexions contre 48,7% pour les terminaux fixes. Cet indicateur est révélateur d’une globalisation de l’accès à l’internet qui s’accélère.

Lire l’article complet…

Source : Libération

PME : « Si on n’a pas pignon sur Web, on n’existe pas »

Votre PME est-elle visible sur le Web ? Nous vous aidons à assurer votre présence digitale… L’état, la région ou le département peuvent vous financer… N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

Les PME françaises sont en retard dans leur utilisation d’Internet. Le Conseil du numérique saisi par le gouvernement, son président Mounir Mahjoubi nous explique les pistes pour les mettre à l’e-commerce.

Pourquoi les petites et moyennes entreprises françaises boudent-elles encore largement Internet et l’e-commerce ?

La France est plutôt à la traîne en Europe : seulement 15,8% des PME vendent sur Internet – c’est dans la moyenne européenne mais on se retrouve au 13e rang, derrière la Croatie, le Portugal et la Lituanie.

A l’export, elles ne sont même que 5%. Pourtant, du côté des consommateurs, la grande majorité des Français se sont bien mis au shopping en ligne.

La « transformation numérique » est-elle un truc réservé aux grands groupes du CAC 40 ? Comment aider l’artisan du coin ou le petit commerçant de proximité à s’ouvrir les portes du Web et rendre sa petite entreprise encore plus florissante, en accédant à une clientèle quasi mondiale ?

Aujourd’hui, c’est essentiellement Google qui s’y colle avec son programme, évidemment pas désintéressé, appelé « Google pour les pros » qui cible exactement ces plus de 3 millions de TPE et PME (soit 99% des entreprises françaises).

Lire l’article complet…

Source : L'OBS

Flash bientôt bloqué par Chrome, sauf pour 10 sites web

Votre site internet est-il prêt pour la fin de Flash ?

Avez-vous remplacé (enfin) Flash dans votre environnement ?

La mort annoncée de flash se précise, Google y veille au profit d’HTML5, et la place prépondérante que prend le navigateur Chrome pourrait accélérer encore un peu les choses…

Il en ira donc du bon référencement de votre site et surtout de la capacité des internautes à le consulter… La firme de Mountain View emboîte donc le pas à Apple qui a déjà banni cette technologie vieillissante et gourmande en ressources de ses systèmes mobiles.

HTML5 by Default, bye bye Flash
En dehors de 10 sites web majeurs, Google compte prochainement durcir le ton avec Flash et imposer davantage le HTML5 par défaut au sein de Chromium.

C’est par la voix du développeur Anthony LaForge que Google a levé le voile sur ses futurs plans autour de Flash, du HTML5 et de Chromium. Si la firme et le web en général essayent depuis de nombreux mois déjà de se débarrasser petit à petit de Flash, le navigateur Chrome va, d’ici la fin de l’année, passer à la vitesse supérieure et donner plus de place à un HTML5 jugé mature.

HTLM5 toujours plus mis en avant par Chrome

Lire l’article complet…

Source : Begeek

Un moteur de recherche sécurisé pour enfants

Parce que le futur du Web passe aussi par l’éducation des générations à venir, cette belle initiative Française mérite d’être mise en avant.

Qwant Junior filtre les contenus violents ou sexuellement explicites

Qwant est encore inconnu d’une large partie du grand public.
Pourtant, il s’agit d’un moteur de recherche alternatif à Google, qui a pour particularité d’être européen, et d’ailleurs même, français en réalité.

Cherchant à se différencier par tous les moyens de son énorme concurrent américain, Qwant vient d’annoncer le lancement d’une version jeune de son moteur, Qwant Junior.

L’intérêt de ce moteur réside bien évidemment dans la quantité et la qualité des filtres mis en place.
Lors d’une recherche de contenu ou de réponse à une question scolaire ou extra-scolaire, les contenus violents ou sexuellement explicites sont éliminés des réponses.

Lire l’article complet…

Source : Par1formatique – Le blog

Thanksgiving: les Américains ont surtout acheté sur Internet

Qu’en sera-t-il pour Noël en France ? Votre site internet est-il prêt ?

Une majorité de consommateurs a effectué ses achats depuis son smartphone ou sa tablette, boudant les centres commerciaux.

Une bonne nouvelle de plus pour Amazon. Le déclin de l’engouement pour la course aux rabais dans centres commerciaux au lendemain du jeudi de Thanksgiving se confirme. 103 millions d’américains, pour la majorité depuis leur tablette ou leur smartphone, ont choisi de faire leurs achats en ligne au cours du long week-end de jeudi à dimanche. Dans le même temps, 102 millions sont sortis de chez eux pour trouver de bonnes affaires dans les grands magasins traditionnels.

C’est la première fois qu’un plus grand nombre d’américains préfère cliquer sur leur écran plutôt que faire sonner les caisses enregistreuses de commerces traditionnels pour marquer le début de la saison des achats de fin d’année. Amazon, leader inconstesté du commerce en ligne, est bien parti pour afficher à nouveau des ventes record au cours des dernières semaines de l’année.

Lire l’article complet…

Source : Le Figaro

L’internet mobile se porte bien, merci pour lui !

La compatibilité mobile des sites internet est de plus en plus important… Le votre est-il prêt ?

L’ARCEP et le CGE viennent de publier un nouveau rapport sur les habitudes des français en matière de numérique. Leurs conclusions sont édifiantes, la consommation de données par les mobiles a littéralement explosé en l’espace d’un an. L’internet mobile se porte donc plutôt bien, et la tendance n’est sans doute pas prête de s’inverser.

A une époque pas si lointaine, les téléphones portables servaient essentiellement à communiquer, soit par le biais des appels, soit par le biais des messages textes.

Et puis, les smartphones sont arrivés sur le marché et ils ont tout changé. Désormais, nos téléphones sont de véritables ordinateurs à part entière et ils nous donnent un accès direct au web et à toutes ses richesses.

Source : Fredzone

Internet au coeur de la relation client

La présence sur Internet prend de plus en plus de place dans l’identité d’une enseigne quelle que soit son activité dans le regard des clients potentiels. Que ce soit pour s’informer ou se rassurer, les acheteurs commencent par vous chercher sur Internet. Êtes-vous prêts ?

85% des Français se renseignent sur Internet avant de procéder à un achat d’une certaine importance, même dans un magasin physique, et 61% avant même tout premier contact avec un professionnel. L’étude « La place d’Internet dans les processus de décision d’achat » réalisée par Harris Interactive démontre ainsi la grande importance de soigner sa présence sur Internet pour toutes les entreprises. La grande majorité des répondants (94% des utilisateurs d’Internet) jugent que les informations sont faciles à trouver et la moitié estiment gagner du temps dans le processus d’achat.

La prise d’information est à moitié-moitié une simple exploration très en amont ou au contraire un approfondissement juste avant de passer à l’achat. Les informations recherchées peuvent concerner les prix et les promotions (88% des consommateurs), les caractéristiques techniques du produit ou du service (87%), des précisions pratiques comme lieux et horaires d’achat (85%)… Toutes ces informations doivent donc être parfaitement lisibles et faciles à trouver en ligne sur le site de l’entreprise pour générer davantage de chiffre d’affaires. En effet, le site de l’entreprise est le premier consulté (81%), devant les moteurs de recherche (79%).

Lire l’article complet…

Source : CIO Online

Web to store : ce que les marchands ne veulent pas entendre

L’adéquation entre le ressenti des commerçants et les attentes des acheteurs semble bien plus compliquée qu’il n’y parait. Votre magasin en ligne est-il sur la bonne trajectoire ?

Facebook-test-un-nouveau-onglet-shopping-Facebook-Feed

Mappy vient de sortir la  3ème édition de son baromètre web to store, en partenariat avec BVA. Florence Leveel, directrice marketing de Mappy présentait l’étude, désormais l’une des références du marché.

De nouvelles questions sont introduites, signe des changements dans les usages :  la nature même du web to store évolue d’année en année.
L’originalité du baromètre repose sur l’étude de deux populations : les internautes et les commerçants (les commerçants indépendants de proximité pour être exact, les réseaux d’enseigne ne sont donc pas concernés). Une simple comparaison des attentes et attitude montre le décalage , pour ne pas dire le fossé , qui existe entre consommateurs et professionnels (comme souvent…)

Lire l’article complet…

 

Source : Viuz

Items portfolio